J’ai ressorti de mes archives une recette de lapin que j’ai depuis longtemps et que je fais tous les étés. Elle n’a rien de compliqué, ça cuit tout seul, tranquillou…

Le lapin, nous en mangeons de temps en temps.

Chaud, -à la moutarde, bien sûr, en hiver, avec une crème de ciboulette, au printemps,- et froid, en confit, en été.

Puisqu’il se déguste froid, je l’accompagne d’une simple salade de roquette, assaisonnée d’un peu d’huile de cuisson du lapin et de vinaigre balsamique, fleur de sel et poivre du moulin.

Et oui, vous risquez encore d’entendre les cigales comme Fabienne d’ Alice au pays des Saveurs dans un de ses précédents commentaires.

confit lapin 1 1

Lapin Confit à l’huile d’olive

confit de lapin 1

Ingrédients

  • 1 lapin coupé en morceaux

  • 1 litre d'huile d'olive

  • 3 échalotes

  • 3 gousses d’ail

  • 1 feuille de laurier

  • 2 brins de romarin

  • 3 brins de thym

  • Gros sel, poivre

  1. Frotter le lapin avec le gros sel et poivrer.

  2. Disposer les morceaux dans une grande cocotte, en une seule couche. Couvrir de film alimentaire et laisser reposer pendant une heure minimum au frais.

  3. Glisser ensuite entre les morceaux, le thym, le romarin, le laurier, les échalotes pelées et coupées en deux et les gousses d’ail écrasées dans leur peau.

  4. Couvrir d’huile d’olive à hauteur.

  5. Laisser confire à feu très doux 1 h  à 1 h 30, selon la grosseur du lapin,  jusqu'à ce que la viande soit tendre.

  6. Laisser refroidir un peu, puis égoutter le lapin pour éliminer le maximum d’huile.

  7. Mettre le  lapin confit dans un plat avec échalotes et gousses d’ail. Placer au réfrigérateur.

  8. Servir bien frais*.

* Mon Chéri préfère le manger chaud.

Dommage, car  froid, c’est bien meilleur, tous les parfums ressortent, surtout si l’on utilise une bonne huile d’olive… Question de goûts.

1_imprimante Imprimer la recette                  

confit_lapin_3_1