cheesecake Le beau temps est toujours là et je ne réalise pas qu’on est en automne.

Le figuier, enfin les figuiers, car j’en ai trois maintenant, nous ont offert, enfin, cette année, de belles figues.

les figuiersA l’origine, il y a deux ans, nous avons découvert au milieu des bambous un petit figuier. Ni une, ni deux, mon homme l'a libéré de sa prison de bambous et l'a planté provisoirement derrière le garage. Au printemps suivant, il l’a à nouveau déplacé pour le mettre dans un endroit plus ensoleillé. Et là… surprise. Un figuier à repoussé dans les bambous et un autre derrière le garage. Donc on en a 3 enfin 2 … vous me suivez, parce que celui dans les bambous a du mal à se développer et ne produit pas. Je pense qu’au printemps prochain, il va déménager pour rejoindre le jardin de Fifille.

Je voulais essayer le fameux fromage Philadelphia. J’ai lu il y a quelques temps sur un blog qu’on en trouvait en Espagne. Alors, lors de notre dernière sortie à Andorre, j’ai abandonné mon homme dans son rayon préféré et j’ai fureté dans les rayons alimentaires… et j’ai ramené de l’huile d’olive, du saucisson de sanglier, du lomo séché, des conserves de calamars à l’encre… et j’ai trouvé le fameux fromage. Il n’y avait plus que du light… c’est bien aussi dans un cheese cake, le light, non…

J’avais aussi dans mes réserves un petit pot de barbe à papa acheté pour y goûter… et un peu oublié dans le placard.

270909 001 Des figues, du Philadelphia, de la barbe à papa, des biscuits roses et à l’arrivée un très beau gâteau qui m’a valu des remarques fort plaisantes à entendre, de Mon chéri : “Tiens, tu as acheté un gâteau chez le pâtissier ???” - “c’est toi qui l’a fait !!!et… en plus il est très bon, le pâtissier n’aurait pas fait mieux”.  Pas peu fière la p’tite dame, surtout que c’est pas trop mon truc les gâteaux. Pour la petite histoire , çà fait 4 fois que je tente les macarons… rien à faire, y’a toujours un truc qui cloche. C’est pas grave, les morceaux sont bons, mais je ne m’avoue pas vaincue. OUI, JE PEUX… enfin je devrais pouvoir… j’espère pouvoir… y arriver.

cheesecake2Pour la réalisation de ce cheesecake je me suis inspirée de celui proposé par le blog “Alter Gusto” cuisine et goût.

Attention la barbe à papa, c’est bluffant, mais ça fond vite. Décorez le gâteau juste avant de le servir si vous ne voulez pas vous retrouver avec une espèce de nappage rouge –très joli aussi-.

cheesecake1

CheeseCake aux Figues et à la Barbe à Papa

A préparer la veille

Ingrédients

pour 1 moule de 20 cm de diamètre :

  • 250 g de Philadelphia ou autre fromage frais type St Moret nature
  • 10 cl de crème fleurette
  • 50 g de sucre
  • 100 g de figues fraîches
  • 100 g de biscuits roses de Reims
  • 50 g de beurre 
    Pour la déco
  • Quelques figues
  • 1 pot de barbe à papa

  1. Faire fondre le beurre et le laisser refroidir.

  2. Mixer les biscuits puis ajouter le beurre fondu et bien mélanger. Chemiser le moule avec du papier film. Répartir les biscuits mixés au fond et tasser avec un verre. Mettre au réfrigérateur.

  3. Battre la crème fleurette en chantilly ferme. La crème et les ustensiles doivent être très froid - mettre le récipient et les fouets du batteur quelques minutes au congélateur.

  4. Battre le Philadelphia et le sucre au fouet électrique. Ajouter les figues lavées et coupées en petits morceaux. Mélanger puis incorporer délicatement la crème fouettée. Remplir le moule avec le mélange et entreposer au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

  5. Avant de servir, laver et couper les figues en tranches. Décorer le gâteau en alternant les morceaux de figues et la barbe à papa. Servir rapidement, la barbe à papa n’attend pas.

1_imprimante Imprimer la recette

cheesecake3